O patriotismo econômico

The Economic patriotism

Autores

  • Jacques Chevallier Université Panthéon-Assas (Paris 2) CERSA-CNRS (Paris, Ile de France, France)

DOI:

https://doi.org/10.48143/rdai.20.j.chevallier

Palavras-chave:

Patriotismo, Nacionalismo, Regulação, Livre concorrência, Crise econômica

Resumo

Esta pesquisa pretende traçar as características de todas as medidas estatais reconhecidas como “patriotismo econômico” e seus efeitos nas relações internacionais na atualidade, especialmente após a pandemia do COVID-19. Seu nascimento histórico é traçado, principalmente no cenário francês, a partir de Dominique de Villepin, e sua revitalização durante o governo de Emmanuelle Macron. Além disso, são estabelecidos seus limites, características e ambiguidades, bem como seu aspecto de busca da independência econômica e o papel da União Européia diante das técnicas de proteção econômica e de conquista de mercados externos.
Recebido: 07.04.2021| Aprovado: 8.11.2021

Biografia do Autor

Jacques Chevallier, Université Panthéon-Assas (Paris 2) CERSA-CNRS (Paris, Ile de France, France)

Professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas (Paris 2) CERSA-CNRS (Paris, Ile de France, France).
ORCID iD icon 0000-0001-6325-4911 | jacques.chevallier3@wanadoo.fr

Referências

CHEVALLIER, Jacques. Le patriotisme économique. Revista de Direito Administrativo e Infraestrutura – RDAI, São Paulo, v. 6, n. 20, p. 00-00, jan./mar.2022. DOI: https://doi.org/10.48143/rdai.20.j.chevallier.

Arnaud Montebourg (Votez pour la dé-mondialisation, Flammarion 2011).

Bernard Carayon explicitera ce lien dans l’ouvrage Patriotisme économique, Ed. Du Rocher, 2006.

Bernard Carayon, Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale, Rapport au Premier ministre, La Documentation française, 2004.

Bernard Carayon, La stratégie de sécurité économique nationale, Rapport d’information, Ass. Nat. 9 juin 2004, no 1664.

Bruno Le Maire, «dans cette période de crise, certaines entreprises sont vulnérables, certaines technologies sont fragilisées et pourraient être rachetées à bas prix par des compétiteurs étrangers. Je ne laisserai pas faire et c’est le sens du renforcement de ce décret sur les investissements étrangers en France».

Bruno Le Maire, 17 avril. «Il y a une guerre contre le virus et aussi une guerre économique et financière»

Carayon, «le patriotisme économique n’est pas une idéologie, c’est une politique sociale» (p. 11)

Celui-ci n’est pas toujours acquis: en septembre 2020, le groupe LVMH a été contraint de différer de quelques mois le rachat de la société américaine Tiffany, suite à une demande en ce sens du ministère des Affaires étrangères.

Eric Delbecque, Quel protectionnisme économique ?, PUF, 2008, p. 12.

Henri Martre, Intelligence économique et stratégie des entreprises, Rapport pour le Commissariat Général du Plan, Documentation française, 1994.

L’expression est utilisée par Bruno Le Maire le 24 mars, le ministre de l’Agriculture incitant pour sa part les Français à faire «ce geste de patriotisme alimentaire, ce geste de patriotisme fort: j’achète français».

Ludovic Chan-Tung, «La mise en place de la BPI», AJDA, no 35, 2013, pp. 2011 sq.

Marie-Françoise Delaite, Jacques Poirot, «Patriotisme économique et développement durable», Développement durable et territoire, décembre 2010.

Montebourg, alors ministre du redressement productif sera écartée au profit d’un accord avec Arcelor-Mittal. Le patriotisme économique ne sera pas invoqué pour s’opposer à la vente en 2014 de la branche énergie d’Alstom au groupe américain General Electric et en 2015 d’Alcatel-Lucent à Nokia.

Mourad Oubrich, Eric Pomès, «Le patriotisme économique, erreur géoéconomique?», Géo-économie, 2008, no 2, pp. 85 sq.).

Olivier Pastré, «Keynes et la patriotisme économique à géométrie variable», Alternatives économiques, no 34, 2006, pp. 71-73.

Olivier Pastré, La méthode Colbert ou le patriotisme économique efficace, Perrin, 2006.

Pierrre-André Buigues, Denis Lacoste, «Reflux structurel de la mondialisation: vers un retour de la production nationale et du patriotisme économique», in Christian de Boissieu et Dominique Chesneau (eds.), Le patriotisme économique a-t-il un sens aujourd’hui ? Ou la mondialisation en question, Maxima, 2021, pp. 122.

Publié à La Semaine Juridique, septembre 2021, pp. 1646-1652.

Sébastien Bernard, «La réforme des mécanismes de protection des entreprises stratégiques», AJDA, no 22, 2019, pp. 1285 sq.; Claudie Boiteau, «La loi Pacte et l’État», RFDA, no 4, 2019, pp. 585 sq.

Susan Strange, The Retrait of the State: the diffusion of power in the world Economy, Cambridge Université Press, 1996.

UN. Discours devant l’Assemblée Générale des Nations-Unies le 19 septembre 2017.

Voir le rapport Bangemann, «La politique industrielle sans un environnement ouvert et concurrentiel», 1990 et la stratégie de Lisbonne définie au début 2000.

Publicado

2022-01-10

Como Citar

CHEVALLIER, J. O patriotismo econômico: The Economic patriotism. Revista de Direito Administrativo e Infraestrutura | RDAI, São Paulo: Thomson Reuters | Livraria RT, v. 6, n. 20, p. 265–279, 2022. DOI: 10.48143/rdai.20.j.chevallier. Disponível em: https://rdai.com.br/index.php/rdai/article/view/rdai20chevallier. Acesso em: 21 maio. 2022.

Edição

Seção

Doutrina Estrangeira | Foreign Doctrine